Exposition du 17 octobre au 18 novembre 2018

Claude Cavin: sculpteur. Claude Cavin débute par la peinture dont une participation à au Salon des Artistes Français en 1971 au Grand Palais de Paris. En 1976 il évolue vers la céramique puis débute en 1989  le modelage sur la technique du Raku à son arrivée dans les Cominges. Il créee en 1996 un cours de modelage dans son atelier de Boulogne sur Gesse et reçoit en 2015 au salon d'automne de Sorèze le prix "Sculpture de la région Midi-Pyrénées Le RAKU est une succession de stress sur une pièce, dégourdie à 980 °C, un émaillage, une rapide montée en température dans un four rudimentaire, un choc thermique qui provoque le tressaillage de l'émail, un enfumage, la rencontre avec l'eau. Chaque pièce est donc unique avec sa propre personnalité. Son thème de prédilection est la femme qu'il s'attache à réprésenter dans ses oeuvres dont sa "Vénus de Lespugue".

 

Guy Coanus : artiste peintre, graphiste : très tôt passionné de dessin il intègre deux ans les beaux-Arts de Toulouse. Lors d'un concert dirigé par Michel Plasson au Capitole de Toulouse il réalise des dessins magnifiques des musiciens puis au fil des évènements des portraits remarqués d'artistes célèbres. Ce sera ensuite Florence où il étudie un an et demi à l'Academie des Beaux-Arts et rencontre Loffredo, des échanges avec l'Ecole Catalane, celle de Paris où il séjournera longuement et des rencontre qui lui valent d'être remarqué par le peintre Moretti, Jacques Chancel pour lequel il réalise les décors de l'émission "Le Grand Echiquier" et Jean-Marc Grangier pour les décors de la pièce de théatre "Une minute encore" de Patrick besson. Il réalise les pochettes de disques pour le Philarmonique de Bordeaux et la jaquette d'un livre pour le théatre de Capitole. Jack Lang l'encourage à persevérer sur le thème de la Révolution française.

 

Primé de nombreuses fois dont le Premier Prix d'art graphique d'une exposition internationale de Florence. 

Ses dessins, sanguines et mines de plomb, font l'objet de collections particulières en France, en Europe, aux USA.

 

 

Guy Coanus a un sens artistique très subtil, usant des huile, pastel, sanguine, crayons, fusain avec une grande maîtrise. Il exprime le mouvement dans ses dessins avec une grande élégance  que nous pourrons remarquer avec les œuvres présentées sur le thème de Marie-Antoinette et la mode.

     

 

Vernissage le mercredi 17 octobre à partir de 19h

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© jvinvite Les images représentant les œuvres des artistes sont soumises aux législations nationales et internationales qui protègent les droits d'auteur il vous est interdit d'utiliser ces images sans les autorisations écrites de leurs auteurs.